Mouise ou les limbes de la quarantaine

10 avril 2008

J'ai

J'ai une chouette femme, 3 chouettes enfants, un chouette chien, une chouette maison, un chouette jardin, un chouette (et gros) monospace. J'ai truandé sur mes diplômes pour toucher mon salaire de glandeur. J'ai les sports d'hiver à l'oeil. Et je désespère... c'est grave docteur? Allo? Mouise?

Posté par mouise à 16:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Payé à rien foutre

Bien payé même. Et en plus, je me paye le luxe de déprimer. La faute au pouvoir d'achat qui dégringole? Ou à mes folles et insatiables ambitions professionnelles? DEVINEZ. Mouise, il sait, lui.

Posté par mouise à 16:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

OGM

L'assemblée a légiféré. Les OGM sont passés. Fin du débat. Monsanto, bienvenue. Et à toi aussi, Mouise.

Posté par mouise à 16:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Calibrons

3 millliars pour le RSA afin d'aider les RMistes à parvenir au retour à l'emploi? C'est au moins 2 milliards de trop. Pour les 15 milliards qu'on coûté le paquet fiscal en 2007, point par contre n'était besoin de "calibrage". Bruxelles n'avait qu'à bien se tenir. Mouise... j'écris ton nom.

Posté par mouise à 16:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sarkozy m'a dit

Sarkozy m'a dit, hier, ceci : il serait absolument immoral de faire porter le poids à nos enfants, via la transmission de la dette publique, de nos dépenses sociales (santé, retraites). Dis comme ça, évidemment. J'aurais juste encore moins de bien-être et d'espèces sonnantes et trébuchantes à transmettre à mes enfants. Mouise? J'écris ton nom.

Posté par mouise à 15:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Fastes

Le ciel ne s'assombrit pas pour tout le monde en ces années moroses. J'en veux pour preuve les fiançailles de la fille des époux Balkany : 450 invités dans les locaux de la mairie. Des locaux accessibles sur demande à tous les Levallois d'après Balkany père. Pas le moindre personnel municipal réquisitionné. Toute ressemblance avec une affaire ayant donné lieu à condamnation des protagonistes,  il y a quelques années, serait purement fortuite. Mouise, regarde : j'écris ton nom.

Posté par mouise à 15:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les allocs

Morano, secrétaire d'état à la Famille, nous déclare qu'il est injuste que le coût des tarifs sociaux accordés aux familles nombreuses soit supporté par l'ensemble de la collectivité. Elle demande à la gentille SNCF de proposer à partir de l'an prochain de nouvelles prestations pour les familles nombreuses. Ceci moins d'une semaine après l'annonce de la supression du financement de la carte dont elle bénéficiaient. Mouise : j'écris ton nom.

Posté par mouise à 15:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mouise me voilà

Mouise me voilà. Tu es là toi aussi, le dernier prophète, l'air du temps. Epais comme une feuille de salade mais étalé à perte de vue. Mouise, je vais écrire ton nom, partout où je te vois.

Posté par mouise à 15:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]